EELO : Android encore plus Open Source !!!

Gael Duval : Mandrake Linux creator [fossbytes.com]

Android est un système d’exploitation open-source partiellement développé et modifié par Google.

En conséquence, Android est livré pré-installé virtuellement dans tous les smartphones et autres appareils ainsi que des applications et des services à source fermée, y compris le Google Play Store, YouTube, Gmail et Google Maps.

Cela ne laisse aucune alternative aux fabricants pour apporter des modifications au système d’exploitation.
De même, les utilisateurs qui ne souhaitent pas opter pour les services Google ne disposeront pas d’une source fiable pour télécharger des applications autre que le « Play Store ».

Pour briser la domination de Google sur Android, Gael Duval, ancien développeur Linux et créateur de Mandrake Linux (anciennement connu sous le nom de Mandriva Linux), autrefois très ancien mais très populaire, a développé une version open-source d’Android qui n’est pas connectée à Google.

Surnommé ‘eelo’ par son créateur, ce projet open source à but non lucratif utilise uniquement des logiciels libres et open source (FOSS) afin de libérer les utilisateurs des entreprises technologiques comme Google et Apple qui envahissent notre vie privée en vendant nos données aux annonceurs.

Une distribution Android open source, eelo sera plus qu’un simple système d’exploitation mobile et aura ses propres services web associés tels que le courrier électronique, le stockage en nuage et les outils de bureau en ligne. Il se concentrera sur les données personnelles et la vie privée.

En effet, lorsqu’on utilise le service de localisation Maps par exemple, les données passent par les serveurs de Google qui sont traités de manière anonyme, mais sont toute fois traitées …

Par contre, les serveurs Web de EELO s’engagent à n’employer les données personnelles sous aucune manière quelle qu’elle soit puisque la code source de ces services est tout à fait accessible et Open Source.

Une initiative intéressante à suivre de très près surtout que la communauté croit de jour en jour après la polémique de la non neutralité du web initiée aux états unis … La vie privée des internautes : ça se respecte !

ABOUT AUTHOR

Omar Challouf